Concours

logo-bdm.jpg

Six-Fours-Les-Plages

GROUPE SCOLAIRE

SIX-FOURS-LES-PLAGE - 13

GROUPE SCOLAIRE

Équipement fort et marqueur d’un renouveau, la reconstruction neuve des écoles Maternelle Reynier et élémentaire Condorcet se veut être un symbole. Une écriture architecturale et paysagère forte est mise en place afin de donner cette dynamique nouvelle, qui passe selon nous, par une pratique différente de l’école pour former les citoyens responsables de demain. Du parvis aux salles de classes, en passant pas les espaces extérieurs, le même soin a été apporté à la conception des espaces pour offrir un équipement reflétant les préoccupations environnementales de notre époque tout en créant un environnement singulier propice à l’évolution et à l’apprentissage des écoliers.

LES ACCÈS ET LE PARVIS DES ECOLES : Le fait de construire en périphérie de parcelle nous permets d’offrir plusieurs accès
en vue de séparer les flux. A l’Est se trouvent donc les accès techniques ainsi que la zone de livraison du restaurant, imaginée dans l’enceinte de la parcelle afin de ne pas créer de nuisance ou de danger pour le voisinage. A l’Ouest se trouve le nouveau parvis des écoles, à la jonction des différents espaces partagés et de la voie nouvelle longeant le site au Nord tel qu’imaginé dans le cadre de l’OAP. Ce parvis piéton largement dimensionné, planté et orienté SUD, sera doublé par un dépose minute et permettra l’accès aux deux écoles de manière indépendante comme demandé au programme. Les deux écoles fonctionnent ensuite de manière autonome.

Toutes deux sur deux niveaux, elles engloberont de leur enceinte protectrice les espaces extérieurs des cours.
 

UN PAYSAGE INTÉRIEUR : Le site ne permettant pas d’ouvrir l’école et les cours de récréation sur un paysage extérieur qualitatif ou une vue dégagée, nous avons pris le parti de créer un paysage intérieur fort, faisant écho aux paysages naturels si caractéristiques de notre région. Comme un échos à la forêt de Janas et aux pinèdes longeant la côte, nous créons un espace végétalisé traité comme une pinède et offrant aux enfants un véritable îlot de verdure et de fraîcheur au centre de cette urbanisation si dense. Nous avons ainsi l’ambition de donner une nouvelle identité forte à ces deux nouvelles écoles, tout en reconnectant les enfants à la nature. A ce traitement paysager si particulier occupant une partie des cours, s’ajoute un traitement architectural fort et que nous voulons porteur de sens.

UN ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE ET DESTINÉE AUX ENFANTS

Une fois mis en place, l’espace paysager central conditionne le reste de l’architecture. L’école est donc dessinée par un socle en béton en RDC offrant un matériau pérenne et robuste (notamment au contact de l’espace public). Ce socle ; offrant côté cour un préau périphérique imaginé tel un cloître et permettant de relier les différentes parties du programme à l’ombre ou à l’abri de la pluie ; sera ensuite poncé afin de casser l’effet monolithique et froid du matériaux en faisant apparaître les granulats le constituant.

Les étages seront quant à eux réalisés en ossature et bardage bois et seront à la hauteur des bouquets des arbres. Nous apportons ainsi une matière chaleureuse et noble tout en évoquant à l’imaginaire des enfants, une construction en tasseaux de bois, perchée dans la cime desarbres. Le bâtiment des réfectoires occupe une position centrale, permettant ainsi des accès aisés depuis les deux écoles. Traité en bardage bois horizontal et disjoints, il est lui aussi l’allégorie de la cabane de notre enfance, largement ouvert sur la forêt et dont le bardage laissera filtrer la lumière et la vue comme au travers les feuilles d’un arbre.Les circulations de l’étage donnant sur les balcons extérieurs plantées et les passerelles perchées donnant accès au jardin potager imaginé sur la toiture des réfectoires compléteront ce dispositif de rapprochement entre l’enfant et la nature tout en stimulant son imaginaire naturellement joueur et aventurier.

 

En complément du choix des matériaux, nous avons pris le parti de concevoir un projet bio-climatique. Le plan masse permet ainsi des orientations principales SUD, EST (apports solaires et calorifiques naturels) et NORD (lumière douce et homogène idéale pour les salles de classes) tout en se protégeant au maximum des apports souvent trop contraignant de l’Ouest.

 

Les espaces sont traversants lorsque cela est possible afin de permettre une ventilation naturelle (salles polyvalentes, réfectoire, Multimédia...). L’ensemble des programmes des écoles auront une vue directe ou en second plan sur les espaces végétalisés multiples que nous mettons en placedans le projet (Pinède au RDC / Coursives plantées et jardin potager au R+1).

Maître d'ouvrage : Mairie Six-Fours-Les-Plages

Équipe de projet :  OH!SOM architectes mandataires, Lionel casarole (architecte associé)  INGEROP (bet TCE), Domene (QEB-BDM), Hervé DerSahakian ( Paysagiste), ECCI (Cuisiniste), Atelier 59 (Signalétique), A2MS (Acoustique), Altereo (urbanisme), Eose (Ergonomie) /

Localisation : Six-fours-les-plages (83)  /

Programme : Construction d’un groupe scolaire de 10 classes maternelle et 12 élémentaires, Garderie, Cuisine centrale, réfectoires, Salle polyvalente, Pôle médical

Surface : 4 583 m2 - SDP / Coût : 8 936 000 € HT /

Labélisation : Bâtiment durable méditérannéen - Niveau Argent

Crédit images: intérieure @illulissa - extérieure@ bloc rendering