Réalisés

# 2017/2018  - Exposition AJAP 2016, Cité de l'Architecture et du Patrimoine, Paris (75). Commissariat : K.Dana

# 2015 - AAP NATIONAL , Lauréat de l’appel à projet «assises de la jeune création»

par le Ministère de la Culture et de la Communication

ESADMM, LUMINY, MARSEILLE

RÉHABILITATION D'UN ATELIER EN PLATEFORME NUMÉRIQUE

ESADMM, LUMINY, MARSEILLE - 13

RÉHABILITATION D'UN ATELIER EN PLATEFORME NUMÉRIQUE

Explorant l’interdisciplinarité, l’hybridité des formes et les rapports entre le son, la performance, le cinéma et la lumière, le laboratoire ouvert art design ( load) joue les contrastes et la polyvalence d’un programme atypique.

Situé dans l’école supérieure d’art et de design Marseille Méditerranée, le projet vient transformer un ancien atelier de sculpture au sein d’un bâtiment protégé, construit dans le parc naturel des calanques par l’architecte moderne René Egger disparu le 17 février à l’âge de 100 ans.

En collaboration étroite avec Xavier Leton, artiste des « Villes allant vers », le Laboratoire est conçu comme un lieu de déambulation ponctué de masses en suspension ou découpées, où les espaces sont cloisonnés selon les besoins.

Consacré à l’enseignement des moyens d’expression liés aux innovations technologiques et aux arts numériques, le programme comprend des lieux collectifs et des locaux pour le travail individuel. L’espace de cette grande pièce haute de plafond est redistribué en volume variés, depuis le foyer large et lumineux jusqu’aux laboratoires audio dissimulés derrière des cloisons rouge corail.

Le rez-de-chaussée s’organise autour d’un plateau polyvalent. Entièrement ouvert pour les tournages, ce dernier peut être partitionné, grâce à un système de rideaux occultants acoustiques, configurant alors plusieurs ateliers.

L’élément central du gradin en bois crée une topographie qui anime la plateforme. Tout en reliant le plateau bas au foyer haut, il permet de transformer le lieu en salle de représentations, de projection ou de cours magistral, comme une valeur ajoutée au programme initial. Nichée sous le gradin, une régie affirme cette polyvalence fonctionnelle.

A l’étage, la « boite noire » de la salle de cours est composée d’un plancher en poutrelles et hourdis fixé à la structure béton existante par des suspentes métalliques et des renforts en carbone. La luminosité intense de cet espace blanc sur éclairé par des appliques à leds contraste avec le caractère sombre de l’enveloppe extérieure, un revêtement en panneaux d’acier laqué noir, comme les laboratoires vidéo, et collés bord à bord afin d’accentuer la force du trait de ces volumes bien distincts.

Le dégradé des perforations de la tôle corrige l’acoustique de l’espace du foyer, tout en produisant un effet de porosité entre les pièces adjacentes et ce lieu de convivialité ; dans le même matériau découpé au laser, une signalétique par rétroéclairage permet d’identifier les laboratoires vidéo.

Les dalles de verre insérées dans le sol mettent en communication visuelle le foyer et l’atelier situé au niveau inférieur, lequel se trouve ainsi éclairé zénithalement.

Le cahier des charges exigeait de pouvoir obtenir une obscurité complète sur l’ensemble de la plateforme. Les architectes ont donc proposé un système de volets pleins en bois trois plis montés sur un cadre métallique en acier brut vernis qui viennent occulter les ouvertures de l’étage de type meurtrières. Ce dispositif évolue devant les grandes baies et les porte d’accès vitrées : les panneaux, de même composition, sont montés sur charnières et se déplient comme un accordéon.

Contrastant avec le métal laqué et le sol industriel du plateau de tournage en résine satinée gris, le plateau haut ainsi que le volume du gradin sont habillés d’un parquet à lames larges en frêne et de panneau trois plis vernis en frêne. Le mobilier des laboratoires et de la régie est réalisée en panneaux CTBX stratifiés, afin d’obtenir la même teinte au sol, au mur et sur le mobilier – rouge, noir ou gris – et d’unifier visuellement l’ensemble.

Maître d'ouvrage : École supérieure d’arts et de design Marseille méditerranée / équipe de projet :  OH!SOM architectes,

I2C ( structure), ON’R ingénierie ( fluides), Idée plus ( CFO/ CFA) ,

Amoros ( acoustique) / Localisation : ESADMM, Luminy (13)  /Programme: Ateliers, laboratoire son et vidéo, salle de classe, bureau, plateau de tournage et de projection, régie et espace de convivialité / Surface : 364 m2 /Coût : 509 100,00 € HT /

Livraison : Novembre 2015 / Crédit photographique : Loïc Jourdan  Crédit vidéo : Karine Dana

© 2019 oh!som architectes / Tous droits réservés / 10 Rue Saint-Jacques 13006 Marseille / contact@ohsom.com / +33 (0)4 91 04 63 19

  • Facebook
  • Instagram